porte garage

Comment bien choisir sa porte de garage ?

Vous pensez équiper votre garage d’une porte, mais vous ne savez pas sur quel type miser ? Sachez que vous avez un embarras du choix. Cet équipement se décline maintenant en plusieurs modèles selon son mode d’ouverture ou son matériau de fabrication. Cet article vous aide alors à trouver la porte de garage répondant à vos attentes.

Les portes de garage à ouverture latérale

Pour la porte de garage à ouverture latérale, vous avez une multitude de choix. Vous pourrez par exemple miser sur la porte à enroulement. La spécificité de celle-ci, c’est qu’elle dispose d’une ergonomie semblable à celle des volets roulants.  Ce modèle motorisable convient parfaitement aux garages qui ont un problème d’espace disponible puisque celui-ci est moins encombrant. Seul le linteau nécessite de l’espace. En outre, les lames de cette porte sont guidées par un rail, et elles sont enroulées à l’intérieur d’un coffre.

Par ailleurs, de plus en plus de personnes se servent également d’une porte coulissante. Elle est guidée par deux rails, l’un qui la suspend, et l’autre qui la guide au sol. Ce type d’ouverture non motorisable est composé de plusieurs panneaux de faible largeur bien articulés.  Pour l’installer, il faut disposer au moins d’un pan de mur équivalent à la longueur de l’ouverture.

Vous pouvez également vous servir d’une porte battante. Celle-ci est composée de deux vantaux. Son avantage c’est qu’elle est facilement motorisable mais son emplacement nécessite cependant un espace libre permettant le mouvement de chaque ventail.

Les portes de garage à ouverture verticale

La porte sectionnelle plafond constitue une excellente solution pour les garages qui n’ont pas trop d’espace disponible puisqu’elle est suspendue. Elle est dotée de rails latéraux chargés de guider plusieurs panneaux articulés. Ce type d’ouverture peut être motorisé.

En outre, vous pouvez également miser sur la porte basculante. Elle n’est formée que d’un seul panneau. Pour le modèle débordante, un espace minimum à l’extérieur est à prévoir pour son ouverture. Quant au modèle non débordante, lorsqu’il s’ouvre, il ne dépasse pas l’aplomb de l’embrasure de l’ouverture. Et enfin, la porte basculante peut recevoir un moteur.

Sur quel type de matériau miser ?

On connait plusieurs types de matériau de fabrication de porte de garage. Pour le bois, ce matériau convient parfaitement aux ouvertures latérales. Cela est dû à son poids qui est assez énorme. Il offre une bonne barrière thermique puisqu’il est plus isolant que l’aluminium, le PVC, et l’acier.

En outre, la porte de garage en acier se distingue par sa faible capacité d’isolation, que ce soit phonique ou thermique, à cause de sa faible épaisseur. Mais son avantage c’est qu’il est plus résistant, surtout s’il est traité contre la rouille et la corrosion. L’acier est conçu pour les ouvertures verticales.

Quant à la porte de garage en aluminium, elle constitue la solution la plus écologique et la plus durable. Elle est recyclable et isolante, et se caractérise par son excellente robustesse. Ce matériau ne rouille pas facilement, voilà pourquoi il est conseillé pour les garages situés en région côtière. La porte de garage en aluminium convient aux ouvertures verticales et est motorisable.

Et enfin, le PVC convient à tout type d’ouverture, mais son point faible réside dans sa légèreté rendant la porte plus vulnérable aux éventuelles effractions.

Pour terminer, la meilleure manière permettant de prolonger la durée de vie d’une ouverture c’est de l’automatiser. Alors, si vous envisagez d’acheter une motorisation porte de garage, nous vous conseillons de miser sur une bonne marque.